samedi 21 juillet 2007

Salades en sachet : le croquant sans l'épluchage

Il y a maintenant presque 20 ans sont apparues les salades en sachet. Ce mode de conservation révolutionnaire de légumes fragiles porte le nom de « quatrième gamme ». Son succès a été immédiat, malgré un prix au kilo très supérieur à celui des salades fraîches.

En effet, ses avantages, au-delà des bienfaits diététiques, sont nombreux. Avec ces salades, finie la corvée interminable de l'épluchage, du lavage et de l'essorage. Les salades sont prêtes à l'emploi, seules les plus belles feuilles sont vendues et leur propreté est absolue. Les chaînes de lavage qui traitent le produit passent même les salades dans un bain légèrement javellisé pour supprimer les bactéries qui pourraient gêner la conservation.
En outre, dans bien des cas, ces salades sont vendues en mélange de différentes couleurs, ce qui permet à chacun de se préparer une crudité colorée et variée sans avoir à éplucher et laver plusieurs salades entières.
Le sachet fermé contenant un gaz inerte (de l'azote), les salades se gardent peu de temps après ouverture et il faut les consommer rapidement. Mais bien refermé, en ayant soin d'en chasser l'air, le sachet vous fera deux jours sans problèmes.

Bref, nous l'avons déjà évoqué : le temps de préparation étant un frein important à la consommation des légumes et crudités diverses, ces produits sont les bienvenus. Sans compter que, si l'on choisit ses sachets parmi les premiers prix, le surcoût par rapport aux salades fraîches est relativement réduit, si l'on compte les pertes à l'épluchage.

Voilà donc une solution pour manger de la salade tous les jours, et à tous les repas.
Pourquoi ne pas ajouter systématiquement quelques feuilles dans les salades de crudités, ou en garniture avec les viandes ou entrées diverses.

Chaque feuille que vous mangerez sera un peu de place en moins pour des aliments moins diététiques !
Et pourquoi pas se jeter sur ces salades toutes prêtes pour calmer une envie compulsive de grignotage ? Ça croque, c'est délicieux, et le sachet peut y passer sans risque pour votre régime !

Bien sûr, ces salades ne valent pas, au goût, celles du jardin... Mais tout le monde n'a pas un jardin ou pas le temps de préparer ses propres salades !

Alors, vive le progrès !


.


.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

La salade en sachet est tres pratique mais s'habime très vite.
Pourquoi ne pas la conditionner comme le gruyere en lot de 3 petits sachet pour les petits mangeurs ?
Bonne continuation .
SERCOCO

Pascal a dit…

Bonjour Sercoco.

Vous avez raison. Cette tendance au "portionnement" des aliments est très forte sur la plupart des produits, et pourtant les salades en sachet y échappent encore.
Vu la fragilité du produit après ouverture, on pourrait imaginer que les fabricants nous proposent très vite des "chapelets de sachets" plus petits, comme ils le font pour le Gruyère râpé.
Le prix au kilo de la salade ainsi conditionnée atteindrait alors sans doute des sommets !
Mais à quoi ne serait-on pas prêt pour éviter la corvée de l'épluchage !

À bientôt, Sercoco

Karunina a dit…

Très pratique la salade en sachet mais... polluant !! :)

libellule a dit…

je ne peux pas en manger..je suis malade à chaque fois..Je ne mqnge que celle du jardin, quand elles ne sont pas mangé par les limaces :-)

Pascal a dit…

Bonjour Libellule.

Pour moi aussi, les limaces sont un enfer ! Et aucun moyen de lutte n'est réellement efficace...

Il faut bien que tout le monde vive. Je sème donc deux fois plus de salades qu'il ne m'en faut, en espérant que ces sales bêtes m'en laisseront suffisamment.

Et qu'elles sont bonnes, ces salades du jardin !

Pascal